Orchestre de chambre du Wurtemberg de Heilbronn

 

Depuis sa création en 1960 par Jörg Faerber, l’Orchestre de Chambre de Wurtemberg de Heilbronn s’est affirmé comme l’un des orchestres de chambre les plus demandés dans le monde.

De par ses multiples facettes artistiques, l’orchestre éblouit par une culture de son très émotionnelle et sensuelle, complétée par un idéal complètement vécu par les musiciens. En Septembre 2002, Ruben Gazarian a pris la baguette en tant que Chef d’orchestre et directeur artistique. Il a enrichi le répertoire standard de l’orchestre par un élargissement symphonique de la composition de l’orchestre et par le choix de nombreuses œuvres  de l’époque romantique, de l’époque précoce moderne et de l’époque dite avant-garde.

A Heilbronn, l’Orchestre de chambre de Wurtemberg à force des concerts pour abonnés, constitue la clef de voute de la vie culturelle. Même la plus jeune série « redblue meets Klassik » avec des projets innovants est fortement apprécié. On ajoute à cela le fait que les musiciens conduisent depuis  plus de 20 ans, par une direction propre, de la musique de chambre organisée par la caisse d’épargne d’Heilbronn.  Spectaculaire a été en 2010 la création d’un festival biennal, où  déjà en première année les symphonies de Beethoven ont été entièrement enregistré.

L’Orchestre de Chambre de Wurtemberg de Heilbronn se produit régulièrement dans le pays comme à l’étranger. En 2008, il a débuté avec des concerts sensationnels  à Nantes, Bibao et Tokyio lors du festival «La Folle journée». D’autres apparitions exceptionnelles  en tant qu’invités pendant ses dernières années ont eu lieu au Royal Albert Hall à Londres et au théâtre des Champs-Elysées à Paris comme des tournées en Corée, au Cambodge et en Chine comme enfin une représentation au conservatoire de Tschaikowsky à Moscou.

Un des préoccupations particulières des musiciens et des musiciennes du WKO sont les offres pour les plus jeunes comme pour les visiteurs de concert avec une histoire d’immigration. Chaque saison, il y a toujours deux concerts pour bébés au programme et depuis 2008, le WKO est l’orchestre parrain de l’Orchestre de Chambre pour jeunes de Stuttgart.  La production «Le voyage d’hivers pour enfants» a été nominé en 2012 pour le prix des «jeunes oreilles» et les projets de migration «Etre là : Heilbronn» et «musique pour la vie» ont reçu le soutien généreux du land Baden Württemberg.

Au cours des cinq dernières décennies,  le WKO a non seulement travaillé avec des artistes renommés mais aussi encouragé l’affirmation de jeunes talents.  Des solistes célèbres comme Martha Argerich, Maurice André, Alfred Brendel, Rudolf Buchbinder, Gautier Capuçon, Giora Feidmann, Julia Fischer, Juan Diego Floréz, James Galway, Evelyn Glennie, Hilary Hahn, Sharon Kam, Gidon Kremer, Katia & Marielle Labèque, Mischa Maisky, Sabine Meyer, Wolfgang Meyer, Viktoria Mullova, Anne-Sophie Mutter, Sergei Nakariakov, Christiane Oelze, Alice Sara Ott, Ivo Pogorelich, Thomas Quasthoff, Christine Schäfer, Daniel Müller-Schott, Frank Peter Zimmermann et Tabea Zimmermann ont collaboré avec l’Orchestre de Chambre  de Wurtemberg de Heilbronn.

La discographie de l’orchestre de Chambre de Wurtemberg de Heilbronn comprend tant et plus de 500 œuvres. Sous la direction de Jörg Faerber, il y a eu ainsi entre autres un enregistrement des concerts pour piano de Schostakowitsch et de Haydn avec Martha Argerich au piano (Deutsche Grammophon) ou encore les concertos pour violons de Mozart avec Frank Peter Zimmermann (EMI Classics).

En 2009, le CD avec les œuvres de Johann Christian et Johann Wilhelm Hertel a été récompensé avec le prix Echo Classique de 2009. Le chef d’orchestre Ruben Gazarian a enregistré avec l’Orchestre de Chambre de Wurtemberg le CD «The Flight of the Double Bee» (Deutsche Grammophon). Chez Bayer Records sont parus des enregistrements avec les œuvres de Tschaikowsky et Schostakowitsch, le CD «Oboe Cosmopolitano», «simply strings» avec la musique entre autre de Britten et Bartók, comme l’enregistrement complet des symphonies de Beethoven. En 2010 a été enregistré ensemble avec Richard Yongjae O’Neill et Christopher Park sous le titre «preghiera» des œuvres de Sibelius, Bruch, Paganini, Schumann entre autres chez Deutsche Grammophon. Récemment est paru un CD avec «Siegfried-Idyll» de Wagner et des quintettes pour corde de Bruckners, un enregistrement en direct du festival  Schubert de 2012 («Unvollendete» et «Große C-Dur»), un CD avec des œuvres du compositeur baroque de Karlsruhe Johann Melchior Molter, une mise en musique des arrangements pour Opéra avec la clarinettiste Sharon Kam comme un CD avec les œuvres des compositeurs arméniens sous le titre «Armenian Classic».